Est-ce que vous trouvez aussi que les temps actuels vous bousculent ? Comment retrouver de la sérénité en cette période de transition?

En effet, les énergies son fortes et l’actualité confuse, c’est pourquoi j’avais envie de vous parler de ce que nous traversons et comment faire pour le vivre le plus sereinement possible.

Je vais aborder ces questions sous deux angles différents :

1. Comment gérer le monde extérieur pour retrouver une certaine paix intérieure ?

 

2. Comment gérer votre monde intérieur, votre île sacrée afin de rester dans de belles énergies ?

 

Il est vrai, nous vivons une période un peu spéciale et inédite, certaines personnes d’ailleurs l’appellent l’apocalypse. Sachez que le mot apocalypse veut simplement dire révélations. Nous sommes donc en train de vivre un temps de révélations. Certaines choses qui étaient cachées depuis des dizaines ou des centaines d’années commencent à être divulguées à dose homéopathique, afin d’éviter une onde de choc collective. Ces infos diffusées petit à petit, au compte-goutte, vont éveiller graduellement la population.

La grande image qui va se dessiner, ce que nous allons comprendre à travers ces révélations, c’est que notre monde est dirigé par 5 % de personnes. Ce qui veut dire que seulement 5% des personnes dirigent les 95 autres pourcents. Ces personnes qui mènent le monde, n’agissent pas forcément pour le bien commun, elles œuvrent souvent à des fins égoïstes et financières.

Tout ceci sera mis en lumière petit à petit afin que nous puissions créer un monde plus juste et harmonieux.

Cependant, il est vrai que ce temps de révélation, nous fait vivre des énergies, des émotions qui ne sont pas toujours faciles à gérer. Les personnes sensibles ont tendance à ressentir les énergies environnantes et peuvent aussi être fortement impactées par les émotions véhiculées dans leur entourage ou les médias. D’où l’importance d’apprendre à gérer ces émotions et ces énergies. Car ces événements peuvent nous faire vivre du stress, de l’anxiété et une baisse vibratoire.

 

 

Comment retrouver de la sérénité?

Vous pouvez aussi ressentir un besoin accru de solitude pour faire le plein d’énergie.

En effet, cette période est aussi propice à l’introspection, elle nous invite à nous repositionner à l’intérieur de nous pour définir ce nous voulons vraiment. Il se peut que vous viviez des remises en question, l’envie de changer certaines habitudes de vie, comme par exemple, le fait d’acheter plus local et c’est tout à fait normal !

C’est aussi un temps pour prendre conscience que notre pouvoir se trouve dans notre manière de dépenser notre argent. Comment et où nous dépensons notre argent influence le monde. En aidant certaines personnes, en soutenant certaines familles, certaines causes ou valeurs comme l’authenticité, la simplicité, l’écologie, le respect …., nous contribuons à créer un monde meilleur.

Nous sommes donc en plein processus de transition en train de vivre la fin d’un monde et la naissance d’une nouvelle réalité. Comme tout accouchement, il se fait à travers des contractions, de moments plus difficiles à vivre, mais sachez qu’à la fin, nous aurons droit à la naissance de cette nouvelle ère, belle et lumineuse. Au bout du tunnel se trouve l’espoir et la lumière.

Il se peut que par moments, vous vous sentiez traversés par des peurs, peur de manquer ou peur du futur. Il se peut aussi que votre situation professionnelle ou financière se soit transformée et que cela vous perturbe. Accueillez ces moments de doutes et d’incertitudes, en les accueillant, vous leur permettez de se démagnétiser et de se dissoudre.

Vous faites peut-être partie de ces personnes qui trouvent que l’évolution se fait trop lentement. Il est possible que vous attendiez ces changements depuis 2012.

Nous vivons dans un monde de matière et transformer un monde de densité prend du temps. Cependant cette nouvelle terre existe, vous pouvez la nourrir et lui donner vie dans vos pensées, ce qui accélérera sa matérialisation.

Mon vécu

Pour illustrer mon propos, j’ai envie de vous livrer en toute vulnérabilité mon vécu par rapport à l’épidémie.

Lorsque j’ai entendu parler de cette épidémie, je n’y ai pas vraiment cru. Je me disais : quelle pièce de théâtre sont-ils en train de mettre en place ?

Je n’ai pas pris ça au sérieux. Puis lorsque sur les réseaux sociaux, j’ai vu certaines personnes spirituelles entretenir un discours assez alarmiste, cela m’a interpellée et ébranlée.

Le soir même, nous avons exceptionnellement regardé les infos. Ils diffusaient un reportage sur l’Italie où la situation semblait dramatique, les images quasi apocalyptiques. La peur a commencé à émerger…  Nous avons donc pris la décision de ne plus regarder les infos et d’écouter le moins possible les médias traditionnels.

Par contre, j’allais quotidiennement sur les réseaux sociaux où certaines personnes s’amusaient à décrire les symptômes du virus, lorsque la situation s’aggravait.

Je ne sais pas si tout comme moi, en tant que personne sensible, vous vivez les symptômes en les lisant, ce n’est pas drôle !  Tout cela ne me rassurait guère, d’autant plus que je venais de faire une marche durant laquelle j’avais un peu forcé. Résultat, j’avais de légers troubles respiratoires, bien que les symptômes ne soient pas graves, j’avais vraiment peur qu’ils s’aggravent.

Donc, durant une semaine et demie environ, j’ai vécu dans la peur. Il a fallu que je m’informe à travers d’autres sources alternatives, pour prendre de la hauteur et prendre conscience que la situation n’était pas aussi dramatique que ce que les médias semblaient le dire. La peur a commencé à se dissiper et j’ai pu remettre en place mes routines de vie habituelles. J’ai pu très rapidement switcher mon énergie, retrouver de la sérénité et quitter la peur pour retrouver mon énergie habituelle.

 

 

 

 

1. Comment gérer le monde extérieur ?

 1. Réduire les médias traditionnels

Réduire au maximum les médias traditionnels, radio, télé parce qu’ils sont vecteurs de peur. Leur rôle est en quelque sorte de nous maintenir dans la peur et les basses vibrations. Les personnes qui ont bcp regardé les infos sont celles pour qui cette période d’épidémie fut la plus difficile.

 

2. Limiter les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont aussi partagé de l’info hyper-anxiogène, amplifiant la situation, ils se sont un peu enflammés ! Prendre une certaine distance avec les réseaux sociaux en période de crise peut être salvateur. Vous pouvez vous y connecter à dose homéopathique.

 

 

2. Comment gérer votre monde intérieur, votre ile sacrée en 6 points ?

Comme nous n’avons pas trop de contrôle sur le monde extérieur, nous pouvons choisir de mettre notre focus sur notre monde intérieur. Le seul monde que nous pouvons vraiment maîtriser.

Aujourd’hui, je veux vous donner quelques clés pour prendre soin de votre monde intérieur, que j’appelle aussi votre île sacrée, en prenant soin de vous, à travers des routines mises en place au quotidien.

Selon mon expérience,  je sais que de mes habitudes découle mon énergie, c’est pourquoi j’essaye de m’y tenir le plus possible. De plus, je me suis rendu compte que depuis que je le fais de manière régulière, mon énergie s’est élevée et transformée, mon état d’esprit aussi.

 

1. Prendre soin de votre corps

Vous pouvez choisir, selon vos préférences ce que vous allez mettre en place pour prendre soin de votre corps physique. Vous pouvez simplement faire des étirements, prendre une marche, de la natation ou faire du yoga.

Prendre soin de votre corps, c’est aussi faire attention à ce que vous mangez. Privilégiez les fruits, les légumes, les produits frais et le moins trafiqué possible. Essayez de boire beaucoup d’eau afin de vous hydrater et éliminer au fur et à mesure les toxines.

Je vous invite à faire attention à ce que vous faites entrer dans votre corps et comment vous l’entretenez physiquement dans votre quotidien.

 

2. Prendre soin de votre énergie

L’eau a une fréquence vibratoire élevée, donc chaque fois que vous prenez une douche ou un bain, vous purifiez votre corps physique et énergétique et vous élevez votre fréquence vibratoire. Profitez de cette période estivale pour user des bienfaits de l’eau en allant vous baigner dans un lac, une rivière, la mer ou une piscine.

 

3.Ne pas oublier de rire

Le rire élève vos vibrations, n’oubliez pas de rire, de regarder un film drôle ou une série divertissante.

 

4. Prendre un bain de nature

Prendre des bains de nature, vous connecter régulièrement avec la nature, la forêt, une prairie, un bord de mer peut régénérer votre énergie.

Durant le semi-confinement, j’ai vraiment pris conscience qu’au coeur de la tempête, marcher en pleine nature où tout était paisible nous ressourçait. La nature continuait à vivre son cycle, sa vie. La nature va vous permettre de vous calmer, de vous décharger et de vous reconnecter à votre paix intérieure.

 

5. Entretenir un mindset ++

Comment maintenir un état d’esprit positif pour ne pas nous laisser submerger par la peur ambiante et les doutes. Notre état d’esprit est un muscle qui se travaille. Sachez que plus de 90% de nos pensées d’aujourd’hui sont les mêmes que hier et que nous générons entre 60 mille 70 mille pensées par jour.

Devenir conscient de vos pensées, apprendre à vous observer, va vous permettre de muscler votre mental. Lorsque vous vous surprenez à nourrir des pensées négatives, vous pouvez les accueillir puis les remplacer par des pensées positives. Je vous invite aussi à instaurer des mantras ou des affirmations positives comme : « Je me libère de la peur et je fais confiance au monde »

 

 6. Vous ancrer

L’ancrage vous permet de vous reconnecter à la terre pour retrouver une certaine solidité intérieure. Cela va vous sécuriser et vous stabiliser. Vous pouvez imaginer de grandes racines qui descendent de vos pieds pour entrer profondément dans la terre. Vous pouvez marcher pieds nus ou simplement émettre l’intention de vous reconnecter avec la nature.

Voilà ce que j’avais envie de vous partager aujourd’hui, des clés simples et puissantes pour gérer votre monde intérieur afin de moins subir le monde extérieur.

Dans un premier temps, quel est le premier petit pas que vous pourriez poser pour retrouver de la sérénité dans cette période de transition ?

N’hésitez pas à commenter cet article ou à me poser vos questions.

J’espère que vous avez trouvé de la valeur dans ce contenu.

Je vous souhaite une très bonne continuation, prenez soin de vous et à bientôt, bye !! 🙂

 

Béatrice

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Comment faire quand on a le blues?

Si vous préférez accéder à une vidéo sur un autre thème : comment retrouver une saine estime de soi lorsqu’on est une personne sensible?